28 avril 2009 00:27 | par Richard Russel

Sécurité routière en hiver – Conseils de survie



Le meilleur moyen d’éviter de s’embourber ou de se perdre en hiver, c’est d’éviter de conduire lorsque les conditions météorologiques sont (ou s’annoncent mauvaises). Mais ce n’est pas toujours possible et il y a toujours la possibilité très vraisemblable que le temps change ou que la météo ait tort.

Lorsque vous prévoyez prendre la route à cette époque de l’année, il vaut toujours mieux en avertir vos proches, amis et voisins, de la route que vous prévoyez suivre et leur donner une petite idée de l’heure où vous espérez arriver.

Ce n’est pas le moment de prendre un raccourci pour éviter la circulation ou gagner du temps – il est préférable d’utiliser les routes les plus fréquentées.

Pas seulement parce que plus d’automobilistes les empruntent mais aussi parce qu’elles sont déblayées plus fréquemment et que ce sont les premières où se font les recherches en cas d’urgence.

Restez dans votre véhicule

Si vous avez un problème et êtes en panne ou forcé de vous arrêter, la première règle de survie est de RESTER DANS LE VÉHICULE. Les experts en secourisme sont formels: ceux qui restent dans leurs véhicules ont davantage de chances de survie.

Cliquez pour agrandir (© photo: Marc Lachapelle)

Éloignez-vous de la voie passante autant que possible. Assurez-vous également d'allumer vos feux de détresse et d'accrocher solidement un objet de couleur vive (une écharpe ou un bout de tissu assez grand) à l’antenne ou au point le plus haut sur votre véhicule.

Lisez notre article: Assemblez une trousse de sécurité pour l’hiver

Vérifiez soigneusement que le tuyau d’échappement de votre véhicule ne soit aucunement obstrué ou bloqué par la neige. Dégagez-le au besoin. Votre véhicule procure chaleur, abri et bien d’autres avantages, mais il faut l'utiliser en toute sécurité et connaître les risques de l'utilisation du moteur.

La clé de la survie en hiver sont: un abri, de l’eau et de la chaleur. Il est donc primordial de rester au sec et au chaud, de même que de s'hydrater correctement. Il semble que l’on puisse survivre trois heures sans abri, trois jours sans eau et jusqu’à trois semaines sans nourriture.

Abritez-vous

Cliquez pour agrandir (© photo: Marc Lachapelle)

S’abriter est donc la priorité numéro un. Le véhicule est l’abri le plus évident et celui qui fera l’objet de recherche par les secouristes. Vous pouvez faire tourner le moteur environ cinq minutes par demi-heure ou 10 minutes par heure – essayer de vous régler sur l’heure des bulletins météorologiques si vous pouvez capter la radio. Ne laissez pas tourner le moteur sans ventilation généreuse et ne vous endormez pas pendant que le moteur tourne.

Les campeurs savent à quel point il est crucial de placer quelque chose entre soi et le sol pour éviter que le froid qui en irradie vous pénètre le corps. À moins que le véhicule soit à l’envers, les sièges servent d’isolation.

Rester au sec est l’autre priorité. Encore une fois, le véhicule devrait vous aider à moins qu’il soit immergé ou que des vitres cassées laissent entrer l’humidité. Dans ce cas, utilisez le poncho imperméable ou d’autres matériaux figurant sur la liste pour rester au sec.

Restez en santé

S’il faut éviter l’eau sur votre corps, il faut quand même qu’il en absorbe. On peut survivre sans nourriture bien plus longtemps que sans eau – la déshydratation est votre pire ennemi. Ne mettez pas de la neige dans la bouche pour boire, elle ferait baisser votre température corporelle. Faites la d’abord fondre. Faites aussi des mouvements d’exercice régulièrement pour rester au chaud.

Cliquez pour agrandir (© photo: Volvo)

Vous devriez utiliser une chandelle comme source de chaleur mais, en cas de nécessité, vous pouvez utiliser d’autres combustibles. N’UTILISEZ PAS d’essence ou tout autre carburant pour allumer un feu – pour des raisons qui devraient être évidentes.

Soyez inventif, innovez – vous pouvez utiliser les divers miroirs pour réfléchir de la lumière et/ou le soleil pour attirer l’attention tout comme le klaxon. Au besoin, les pare-soleil peuvent servir de pelles à neige très décentes.

Soyez patient. Les secours vont arriver.

Haut de pageBas de page