Je n'ai jamais souffert un vol d'auto. Des vols par effraction, oui, plus d'une fois. Des éclats de verre partout et un trou où se trouvait auparavant mon système audio. Mais je n'ai jamais connu cette sensation sourde, vaguement surréelle, d'arriver où mon auto était garée pour m'apercevoir qu'elle était partie. À part quand elle avait été remorquée, ce qui produit une gamme d'émotions légèrement différentes.

Le taux des vols d'autos sont en baisse -- de près de 20 pour cent dans la dernière décennie -- grâce à l'action combinée d'une meilleure intervention policière et de meilleurs systèmes antivols dans les nouveaux véhicules. Mais ça n'empêche pas les voleurs déterminés, surtout ceux qui sont à la recherche de modèles de luxe destinés aux marchés étrangers (Asie, Afrique et Europe de l'Est).

Selon les données compilées par le Centre canadien de la statistique juridique, une branche de Statistiques Canada, parmi les places les plus sécuritaires -- relativement -- pour stationner son véhicule se trouvent le Québec et les provinces de l'Atlantique. Bien que Toronto compte un nombre élevé de vols en termes absolus, le taux de vol n'y est pas vraiment mauvais pour une grande métropole.

Voyez cette galerie pour découvrir les points chauds des vols d'auto au Canada, classés par ordre de grandeur.

À voir aussi sur MSN Autos :
Prévenir le vol de voiture en 8 étapes
Tarifs d'assurance au Québec
Les 10 routes les plus dangereuses au Canada
Les villes les plus stressantes où conduire
Bing : Comment prévenir le vol de voitures