Mis à jour le: 15 janvier 2013 08:28 | par La Presse Canadienne, thecanadianpress.com

Trop tôt pour évaluer l'impact de la Camaro dit GM



OTTAWA - Il est trop tôt pour savoir combien d'emplois seront perdus — si perte d'emploi il y a — dans le cadre du déménagement de la production de la Camaro d'Oshawa, en Ontario, à une usine du Michigan en 2015, a indiqué mardi le président de General Motors Canada, Kevin Williams.

Lors d'un entretien sur le plancher du salon de l'automobile de Detroit, M. Williams a évoqué, par exemple, la possibilité qu'une hausse des ventes des autres modèles construits à Oshawa puisse compenser le départ de la Camaro au chapitre de l'emploi.

Le patron a estimé qu'il était trop tôt à plusieurs égards pour croire que la décision de déménager la production de la Camaro aurait un énorme impact au niveau des volumes, de l'économie ou des employés.

Selon M. Williams, l'installation d'Oshawa joue un rôle de premier plan dans le lancement de la toute nouvelle Impala et elle est aussi un joueur important à l'intérieur de la marque Cadillac avec la nouvelle XTS, qui y est assemblée.

Le syndicat des Travailleurs canadiens de l'automobile (TCA) a laissé entendre que 1000 emplois pourraient être perdus à cause du transfert de production de la Camaro aux États-Unis.

M. Williams n'a pas voulu prédire combien de modèles d'automobiles seraient produits à Oshawa après le départ de la Camaro, mais il a dit observer des occasions de croissance pour la Buick Regal, la Chevrolet Impala et la Cadillac XTS, toutes construites à cette usine.

Le président de la section locale des TCA à Oshawa, Chris Buckley, a indiqué que le syndicat rencontrerait les dirigeants de la société la semaine prochaine pour demander à GM de remplacer tout emploi qui sera perdu dans le cadre du déplacement de la production de la Camaro.

Haut de pageBas de page

Recommandés dernièrement