Le profit de GM s'effondre de 41 pour cent au T2

Daniel Akerson. Carlos Osorio / The Associated Press

DÉTROIT - Une perte importante essuyée en Europe a plombé les résultats du géant automobile américain General Motors au deuxième trimestre.

Le profit trimestriel de GM s'est effondré de 41 pour cent à 1,5 milliard $ US, soit un milliard de dollars américains de moins que l'an dernier.

La perte de 361 millions $ US épongée en Europe et celle de 19 millions $ US survenue en Amérique du Sud ont contrebalancé la performance réalisée en Amérique du Nord et en Asie. Au deuxième trimestre de l'an dernier, GM avait engrangé un profit avant impôts de 102 millions $ US en Europe.

Les pays européens sont aux prises avec une crise budgétaire et avec des taux de chômage élevés qui ont miné les ventes de voitures dans la région. Les ventes de GM en Europe ont glissé de 7 pour cent. Plus tôt ce mois-ci, le géant américain a remplacé le président de ses activités européennes et embauché trois nouveaux dirigeants, dont deux recrutés chez Volkswagen — le principal constructeur automobile d'Europe.

Même la région au coeur des affaires de GM, l'Amérique du Nord, a donné des signes de faiblesse. Le profit avant impôt y a glissé de près de 13 pour cent à environ 2 milliards $ US. Les activités internationales, qui regroupent notamment la Chine, ont vu leur bénéfice fondre de 3 pour cent à 557 millions $ US.

Au total, les revenus de General Motors ont reculé de 5 pour cent à 37,6 milliards $ US.

Le bénéfice de GM s'élève néanmoins à 90 cents US par action, une performance nettement supérieure au profit de 75 cents US par action anticipé par les analystes.