Mis à jour le: 29 novembre 2012 01:19 | par La Presse Canadienne, thecanadianpress.com

Profits records pour les constructeurs automobiles



TORONTO - Les cinq principaux constructeurs automobiles ont enregistré, en 2012, une hausse à deux chiffres de leurs bénéfices qui atteignaient, en septembre, un sommet record de 61,4 milliards $ US sur une base annualisée, selon le rapport Marché mondial de l'automobile publié jeudi par la Banque Scotia.

L'économiste principal et spécialiste du secteur automobile à la Banque Scotia, Carlos Gomes, a expliqué qu'il s'agit de la troisième hausse des bénéfices annuels d'affilée, une tendance qui pourrait se poursuivre pendant plusieurs années.

Il a ensuite ajouté que les principaux indicateurs confirment que les ventes d'automobiles à l'échelle mondiale pourraient continuer à progresser, dans un contexte de croissance économique lente mais durable.

Selon le rapport, les profits de cette année avoisinent le niveau de la perte cumulative colossale de 69 milliards $ US subie au plus fort de la période tumultueuse qui a régné entre 2007 et 2009, signe du revirement spectaculaire qu'a connu le secteur.

La rentabilité s'accroît dans la plupart des régions, sauf en Europe de l'Ouest, où le secteur continue d'accumuler les pertes. Il semble que l'Amérique du Nord soit la principale responsable de l'amélioration de la performance.

Toutefois, en Asie (excluant le Japon), marché automobile le plus important au monde, les profits ne cessent de croître. Près de 30 pour cent des ventes mondiales d'automobiles et un quart de l'ensemble des profits sont réalisés en Asie. Dans cette région, les constructeurs automobiles ont généré des bénéfices records de 2,4 milliards $ US au cours du troisième trimestre, un bond de 58 pour cent d'un exercice à l'autre.

«Les bénéfices s'améliorent malgré le ralentissement de la croissance économique mondiale au cours de l'été, a dit M. Gomes. Cependant la plupart des indicateurs, en particulier ceux des deux plus grandes économies du monde, révèlent une certaine accélération de l'activité économique récemment, ce qui devrait soutenir la progression des ventes d'automobiles et des profits au cours de l'année prochaine.»

En Asie (excluant le Japon) et en Amérique latine, les ventes d'automobiles ont été plus du double de celles en Europe de l'Ouest, un renversement marqué par rapport à la dernière décennie. Même si le prix des automobiles est plus bas dans les marchés émergents - 13 000 $ US en Asie (excluant le Japon) et 16 000 $ US en Amérique latine - les revenus d'exploitation des constructeurs automobiles de ces marchés sont supérieurs à ceux des marchés de l'Europe de l'Ouest.

La Scotia estime que les deux grands constructeurs automobiles nord-américains, après avoir réduit leurs coûts fixes de plus de 25 pour cent au cours de la restructuration du secteur qui a eu lieu en 2008-2009, ont de nouveau retranché un point de pourcentage à leurs coûts l'année dernière.

À plus long terme, les ventes d'automobiles canadiennes devraient diminuer en novembre, en regard du taux annuel de 1,7 million d'unités vendues enregistré au cours du mois dernier. Le Québec et l'Île-du-Prince-Édouard se sont classés au premier rang en octobre, mais la léthargie du marché de l'emploi dans ces deux provinces suggère un fléchissement des ventes ce mois-ci.

Haut de pageBas de page

Recommandés dernièrement