Mis à jour le: 7 janvier 2013 03:03 | par The Associated Press, thecanadianpress.com

Chute de ventes de constructeurs japonais en Chine



TOKYO - Les trois principaux constructeurs japonais — Toyota, Nissan et Honda — ont affirmé que leurs ventes de véhicules en Chine avaient chuté l'année dernière au coeur d'une dispute territoriale ayant incité des consommateurs chinois à boycotter des produits japonais.

Toyota Motor a indiqué que ses ventes en Chine avaient reculé de 4,9 pour cent en 2012, à 840 500 véhicules, le premier déclin annuel depuis au moins 2001. Les ventes de Nissan Motor ont chuté de 5,3 pour cent, à 1 181 500 véhicules, le premier déclin depuis la constitution d'une coentreprise avec un partenaire local en 2003.

Les ventes de Honda Motor en Chine ont cédé 3,1 pour cent, pour s'établir à 598 576 unités, un deuxième recul consécutif.

La décision du gouvernement japonais en septembre de s'approprier une série d'îles dans la mer de Chine des mains d'intérêts privés japonais a déclenché des manifestations et des boycotts en Chine.

Haut de pageBas de page

Recommandés dernièrement