Automobile: Recul prévu des ventes aux États-Unis

Seth Perlman / The Associated Press

DÉTROIT - Les mauvaises perspectives économiques pourraient commencer à avoir un impact sur les ventes d'automobiles aux États-Unis.

Des analystes de l'industrie et des concessionnaires ont indiqué cette semaine que les ventes avaient légèrement fléchi pendant la première moitié de juillet par rapport à la solide performance affichée en juin. Ils s'attendent tout de même à ce que les données sur l'ensemble du mois soient meilleures que celles de juillet 2011.

Les ventes de voitures et de camions se sont chiffrées à un taux annuel de 14,3 millions pendant la première moitié de l'année, soit leur plus solide performance en cinq ans. Les acheteurs de voitures ont opté pour tous les types de véhicule, des voitures compactes aux gros camions, faisant de l'industrie automobile un des points forts de l'économie.

Le seul raté est survenu en mai, avec des ventes qui ont reculé à un taux annuel de 13,8 millions alors que le marché boursier piquait du nez. Les ventes ont recommencé à grimper en juin, au taux annuel de 14,1 millions.

Les ventes se sont nettement améliorées depuis les jours sombres de 2009, alors que seulement 10,4 millions de voitures et de camions avaient été vendus pendant la crise financière. Le sommet des ventes remonte à 2005, avec 17 millions de véhicules.

Les analystes s'étaient montrés pessimistes quelque temps avant la publication des chiffres de vente pour juin et plusieurs d'entre eux avaient prédit qu'elles chuteraient en deçà du taux annuel de 14 millions.

Les constructeurs automobiles ont vendu près de 1,3 million de voitures et de camions aux États-Unis le mois dernier, une hausse de 22 pour cent par rapport à juin 2011.