Audi a 100 ans(Photo : Audi)

La ville bavaroise d’Ingolstadt a baigné dans l’ambiance du cirque des quatre anneaux pendant 4 jours dès l’instant que la Chancelière d’Allemagne, Angela Merkel, a mis la clé dans le contact pour démarrer les festivités en son et lumière célébrant le premier centenaire du fabricant d’automobiles Audi.

Une Audi TT de 10 tonnes pour souligner le centenaire de la marque à Ingolstad, Allemagne.(Photo : Audi)

Pour voir les modèles marquants de l'histoire d'Audi, cliquez sur la photo.

Il y a eu un époustouflant jeu de lumières réalisé un artiste suisse et des sons raffinés grâce à l'orchestre Neue Philharmonie Frankfurt accompagné du pianiste Lang Lang (qui s'exécutera sur un piano à queue conçu par Audi), suivi par des feux d'artifice. Le contraste était présent par le biais d'un concert du groupe hip hop de l'heure, Die Fantastischen Vier. Et, pour que le lien avec l'automobile ne soit pas perdu au milieu de tout cet étalage culturel, il y a eu la musique jouée à plein régime par presque tous les bolides de course jamais construit par la marque, sur le circuit routier historique de la ville, Donauring. Enfin, le dévoilement de la nouvelle A5 Sportback a constitué la cerise sur ce gâteau.Au cours des dernières décennies, Audi s'est forgé une identité originale parmi les fabricants de voitures de luxe. Le lancement du quattro a amené la transmission intégrale au grand public mais ce n'est pas la seule chose pour laquelle la marque est reconnue. Audi a également fait preuve de leadership avec ses carrosseries autoporteuses en aluminium, des moteurs diesel et le design des habitacles. Audi a également élargi son offre. Lamborghini est devenue un autre membre du groupe en 1998 et Audi a depuis lancé sa propre voiture exotique, la R8, qui a par la suite remporté le titre de Voiture canadienne de l'année.Mais, si Audi a connu sa large part de succès, incluant 13 années consécutives de succès commercial et une production qui a dépassé le million d'unités pour la première fois l'an dernier, peu de gens de ce côté de l'Atlantique savent que l'histoire de la marque remonte au-delà de l'unification de plusieurs pionniers de l'automobile et de la motocyclette sous la bannière aux quatre anneaux dans les années 30. Sans parler même de tous les succès en sports motorisés, dont les Silver Arrow de course qui atteignaient la vitesse absolument folle de 380 km/h dans les années 30, les voitures de rallye victorieuses en Groupe B dans les années 80 et, plus récemment (mais pas cette année...), la domination des voitures Audi aux 24 H du Mans.

Galerie de photos : Le Centenaire d'Audi

Les quatre anneaux Audi

Audi Type C Alpensieger 1919(Photo : Audi)

Audi Type C Alpensieger 1919 - Cliquez ici pour voir la galerie complète

Les racines modernes de la marque ont commencé avec la prise de conscience, sur le mode alarme il faut dire, du conseil d'administration de la banque d'état de Saxonie que leur institution était la principale bailleuse de fonds de pas moins de quatre fabricants d'automobiles locaux. En 1932, ces craintes sont dissipées par la consolidation de ces sociétés, qui incluaient Horch, Audi, DKW et Wanderer, en une seule entité, baptisée Auto Union AG.

Les marques pionnières
Le premier des anneaux Audi remonte à plus de cent ans et représente les efforts d'un pionnier de l'industrie, August Horch, qui a commencé à construire des voitures de course en 1899. Le nom Horch était associé à quelques unes des voitures les plus luxueuses construites en Allemagne dans les années 20 et 30. Mais, à cette époque, l'homme qui portait ce nom était parti depuis longtemps suite à des mésententes avec son conseil d'administration -- dues aux dépenses de course, selon certains -- en 1909.Horch créa promptement une nouvelle société à Zwickau mais, comme son nom appartenait encore légalement à son ancienne société, il choisit le nom Audi -- version latine du nom Horch, qui veut dire écouter. La marque Audi apparaît pour la première fois sur un radiateur d'automobile en 1910. Il est intéressant de noter qu'Audi a été plus tard le premier fabricant allemand à placer son volant à gauche. Les succès de la marque avaient été remarqués par un certain Jorgen Skafte Rasmussen, alors occupé à bâtir l'empire DKW, qui acheta Audi en 1928.

Une focalisation plus intense sur les automobiles

DKW 3=6 F91 1953(Photo : Audi)

DKW 3=6 F91 1953 - Cliquez ici pour voir la galerie complète

DKW, le troisième anneau de la société consolidée Auto Union, avait été formée en 1916 par Rasmussent, qui était intéressé au départ par les véhicules à vapeur -- en allemand, Dampf Kraft Wagens -- d'où les initiales de la marque. Le premier moteur à explosion de DKW était un jouet d'enfant, développé plus tard en moteur auxiliaire pour bicyclette, puis en moteur de moto. Ce moteur a éventuellement mérité le nom de « Das Kleine Wunder » (le petit miracle).Vers le milieu des années 20, DKW était devenu le plus grand fabricant de motos du monde avant de s'aventurer dans le domaine de l'automobile. La première fut une traction équipée d'un moteur deux-temps de 0,6 litre qui allait vite devenir la petite voiture la plus populaire d'Allemagne.Le quatrième anneau du sigle Audi représente la marque Wanderer, utilisée d'abord par les fabricants de bicyclettes Winklhofer et Jaenicke en 1896, avant qu'ils ne commencent à construire des motocyclettes en 1902, puis des voitures en 1904.

Du succès, mais suivis de tourments

NSU Ro 80 1970(Photo : Audi)

NSU Ro 80 1970 - Cliquez ici pour voir la galerie complète

La consolidation des marques réalisée par la banque devait s'avérer un succès. Entre 1933 et 1939, les ventes de Auto Union AG allaient passer de 65 à 276 millions de Reichsmarks, le nombre d'employés de 8000 à 23 000, la production de motocyclettes de 12 000 à 59 000 et la production de voitures de 17 000 à 67 000. Une voiture sur quatre en Allemagne provenait de Auto Union AG.La marque n'allait malheureusement pas survivre à la Seconde Guerre mondiale. Une nouvelle société, Auto Union GmbH, fut créée en 1949 à Ingolstadt pour construire des motocyclettes et des petites voitures DKW. La nouvelle société fut acquise par Daimler-Benz en 1959, puis par l'actuel propriétaire, Volkswagen, en 1964. Le premier modèle Audi de l'après-guerre apparut en 1965 et était essentiellement une DKW rebaptisée.NSU, fondée en 1873 pour fabriquer des machines à tricoter et pionnier de l'industrie de la motocyclette et de l'automobile, fut ajoutée à l'ensemble -- mais n'obtint son propre anneau qu'en 1969. Le fabricant produisait à la fois des voitures pour Audi et NSU, dont le plus fameux modèle a été la R0 80 à moteur Wankel. La marque NSU a disparu en 1977 et Audi est ainsi devenue la seule à survivre.

La connexion canadienne de Audi

Audi R8 5.2 FSI quattro 2010(Photo : Audi)

Audi R8 5.2 FSI quattro 2010 - Cliquez ici pour voir la galerie complète

Certaines des marques qui formaient Audi ont été vendues au Canada, mais en nombres infimes. La marque Audi elle-même n'est pas arrivée au Canada avant 1971. Ses débuts ont été lents et incertains à cause de son modèle 100 problématique. Les plus gros efforts entrepris par Audi dans les années 80 ont été anéantis par les craintes causées par les rumeurs d'accélérations intempestives de ses voitures. Depuis, Audi n'a cessé de rebâtir sa réputation, lentement mais sûrement.Audi Canada compte actuellement 38 concessionnaires et semble enfin sur une lancée avec plus de 9000 véhicules vendus en 2008, une seconde année record. Et 2009 s'annonce comme une troisième année record puisque les ventes ont augmenté de 17 pour cent jusqu'à présent.

D'autres sujets :

Audi A5 / S5 cabriolet
Audi TT RS 2010