Subaru XV Crosstrek 2013(Photo : Subaru)

Ayer's Cliff, Québec - Subaru a su trouver sa « niche », pour reprendre le cliché. Le manufacturier japonais compte sur des produits à traction intégrale pour séduire la clientèle depuis quelques décennies. Les spécialistes en marketing l'avouent eux-mêmes : Subaru n'a jamais été championne en ce qui a trait à la conception. De fait, des silhouettes conservatrices composent le catalogue qui propose six modèles. Au moment d'écrire ces lignes, les salles d'exposition des concessionnaires Subaru du Québec en accueillent un septième : la XV Crosstrek.

À voir aussi sur MSN Autos :

Trouvez un concessionnaire Subaru

Comparez le Subaru XV Crosstrek à ses concurrents


Les dirigeants de Subaru souhaitaient élargir la gamme de produits sans devoir créer de toutes pièces un nouveau modèle. Évidemment, la XV Crosstrek est une nouvelle voiture, mais elle reprend les principaux éléments de l'Impreza et du Forester. Cela signifie que trois modèles Subaru partagent la même plateforme. À priori, l'idée semble profitable au plan financier, mais dans les faits, le consommateur décidera si le jeu en vaut la chandelle.

Séduire les jeunes
Pour la XV Crosstrek, un jeune public est visé. Les acheteurs devraient, selon les gens de Subaru, apprécier la silhouette plus moderne de la voiture, laquelle serait de mise pour une conduite urbaine ou campagnarde, au choix. Si elle ressemble à l'Impreza, les concepteurs ont su créer une ligne plus jeune, il est vrai, mais ils lui ont également greffé certains éléments qui la distinguent, notamment des moulures de carrosserie et des jantes de 17 pouces. Sa garde au sol a été volontairement élevée pour lui donner un accès plus aisé dans les parcours plus hasardeux. Pour le reste, le lien de parenté semble évident. N'oublions pas ces deux couleurs de carrosserie remarquables que Subaru propose pour la XV Crosstrek : orange et gris champagne. Superbes !

Subaru XV Crosstrek 2013(Photo : Subaru)

Les amateurs de conception moderne et stylée seront déçus en pénétrant à bord de la voiture. L'habitacle de la Crosstrek n'émerveillera personne : une planche de bord simple équipée d'un panneau d'instrumentation en V au centre. Trois roulettes de bonne dimension servent à manipuler la climatisation automatique, tandis que l'écran destiné au système de navigation par satellite (de série pour la livrée Limited) occupe une bonne partie de l'espace. Cette composante donne l'impression d'un assemblage improvisé chez le concessionnaire. Les modèles vendus au Canada ont droit à une exclusivité : un deuxième écran situé au haut de la planche de bord servant pour l'affichage de données essentielles : horloge, thermomètre, consommation, etc. Malgré la qualité de la finition qui s'avère convenable, l'habitacle de la XV Crosstrek n'impressionnera personne. La présentation est terne et peu invitante.