L'aventurière Outback de Subaru va de l'avant

Subaru Outback 2010(Photo : Richard Russell)

Subaru Outback 2010 - Cliquez ici pour voir la galerie complète

Saint-Jean (Terre-Neuve) - Comme c'est le modèle le plus vendu de sa gamme, le sort de la Outback 2010 est de la plus haute importance pour Subaru. Quinze ans après avoir survolté la catégorie des multisegments, cette familiale haute sur pattes fait face aujourd'hui à une vive concurrence des noms les plus respectés de l'industrie.

Consciente que ses concessionnaires comme ses clients en attendent davantage, les responsables de la planification des produits chez Subaru avaient pour objectif d'offrir un véhicule convenant à une clientèle encore plus vaste. Des recherches auprès des propriétaires actuels et potentiels ont révélé que le rouage intégral et la fiabilité étaient les deux plus gros atouts de l'ancien modèle alors que le conditionnement et le manque de reconnaissance étaient ses plus grandes faiblesses. Le processus de développement s'est donc attardé à ces constats afin de créer un véhicule plus équilibré.

Galerie de photos: Subaru Outback 2010

Plus grosse où ça compte le plus

Subaru Outback 2010(Photo : Subaru)

Subaru Outback 2010 - Cliquez ici pour voir la galerie complète

La Outback 2010 a un volume de charge et un habitacle plus généreux, surtout aux places arrière où le dégagement aux jambes s'est accru de 100 mm. Le dégagement à la tête a également été amélioré. Tout ça avec un véhicule raccourci de 20 mm par rapport à l'ancien modèle. Le truc pour y parvenir a été d'allonger l'empattement de 70 mm et de doter la Outback d'une nouvelle suspension arrière permettant d'abaisser le plancher et de l'élargir.

Tout en demeurant fidèle à ses racines originales, qui lui ont valu une clientèle loyale, la nouvelle Outback est aujourd'hui un véhicule visant le grand public, que ce soit par son style ou sa technologie.

Style raisonnable, dedans comme dehors

Subaru Outback 2010(Photo : Richard Russell)

Subaru Outback 2010 - Cliquez ici pour voir la galerie complète

Visuellement, la transformation commence par une nouvelle calandre qui ressemble beaucoup à celle du plus gros Tribeca, à trois rangées de sièges. Les flancs comportent des arches bien dessinés autour des roues, qui sont elles-mêmes plus grosses. Le panneau latéral est également composé d'un seul estampillage remplaçant les cinq panneaux de la précédente génération et les fenêtres des portes ont maintenant un cadre sur tout leur pourtour. Les bas de caisse noirs viennent souligner sa solidité et relèvent visuellement la garde au sol tandis que la galerie de toit offre davantage de fonctionnalités grâces aux entretoises repliables. Cela permet de réduire le bruit de turbulence, la résistance au vent et la consommation tout en améliorant le confort.

L'habitacle a été complètement redessiné pour tirer profit du gain d'espace. Je préfère le fini métallisé du modèle de base au simili bois de la version plus cossue. Les cadrans très lisibles offrent maintenant une jauge de consommation à la place de la jauge de température. Elle semble n'être rien de plus que la jauge à dépression d'antan et vous indique que vous utilisez davantage d'essence lorsque vous écrasez l'accélérateur et moins lorsque vous le relâchez -- rien de très scientifique. J'aurais préféré conserver la jauge de température.

Subaru Outback 2010(Photo : Subaru)

Subaru Outback 2010 - Cliquez ici pour voir la galerie complète

Un frein de secours électronique, activé par un interrupteur à gauche du volant, a permis de dégager de l'espace sur la console centrale, où se trouve une version améliorée du système antirecul, qui maintient le véhicule en côte jusqu'à ce que le conducteur accélère à nouveau.

Les sièges avant ont été repensés et redessinés pour en améliorer le confort; leur conception permet aussi de minimiser les blessures en cas de collision arrière. Un siège du conducteur livré de série a 10 ajustements électriques, offre aussi un soutien lombaire ajustable et, combiné au volant inclinable et télescopique, permet au conducteur de rester alerte et confortable. Les passagers arrière disposent non seulement d'un meilleur dégagement aux jambes, à la tête et aux épaules, mais aussi d'un dossier inclinable pour un plus grand confort. Parmi les options, on trouve le système de télécommunication Bluetooth (sur le modèle de base), une connexion pour le iPod et le système de navigation à commandes vocales.

Elle livre la marchandise

Subaru Outback 2010(Photo : Subaru)

Subaru Outback 2010 - Cliquez ici pour voir la galerie complète

La Outback 2010 est disponible avec un moteur à quatre ou six cylindres. Le quatre-cylindres est offert en version normale ou à émanations nulles (PZEV), avec une boîte manuelle ou automatique à variation continue (CVT), en version de base, Sport ou Limited. Le six-cylindres est livré avec la transmission automatique et est également disponible en version Limited. En plus du rouage intégral permanent, l'équipement de série inclut les systèmes anti-dérapage et anti-patinage électroniques, l'ABS, le répartiteur de couple et l'aide automatique au freinage, six coussins gonflables, des jantes en alliage de 17 pouces, un système audio compatible aux formats MP3 et WMA, des sièges avant chauffants, la climatisation, les vitres et le verrouillage électrique.

Si la combinaison moteur opposé à plat et rouage intégral symétrique demeure, il n'y a pas lieu de s'en plaindre. Il s'agit sans doute de la raison principale de l'incroyable loyauté de la clientèle Subaru. Les deux sont tout simplement increvables. Le moteur quatre-cylindres revient essentiellement identique tandis que le moteur de 3,0-litres a été remplacé par celui de 3,6-litres, plus puissant, qu'on trouvait déjà dans le Tribeca. Il y a également une nouvelle transmission manuelle à six rapports pour les modèles à moteur quatre-cylindres, ainsi qu'une nouvelle boîte CVT. Le six-cylindres est accouplé à la même transmission automatique à cinq rapports qui équipait le modèle précédent.