Rolls-Royce Phantom Coupé 2009 (Photo : Bob English)

Si on perçoit maintenant les milliards comme des millions en raison des pertes astronomiques des entreprises et du sauvetage de certaines par les gouvernements en cette période de récession, que doivent dire les gros flambeurs au sujet d’une somme de 1,5 million? Une bagatelle…

Avec cette somme dérisoire, ils pourraient, pourquoi pas, acquérir un trio de Rolls-Royce pour chacune de leur humeur.

Cela dit, personne encore parmi ceux qui ont parcouru la salle d'exposition de Rolls-Royce Motor Cars de Toronto n'a tendu l'argent ni pris la tête du convoi des nouvelles Phantom (ce qui représenterait, d'un seul coup, environ un quart des ventes canadiennes annuelles). MSN Autos, dans le but constant de donner à ses lecteurs une expérience complète en automobile, a eu l'occasion de vivre cette sensation.

Galerie de photos : Rolls-Royce Phantom 2009
Galerie de photos : Rolls-Royce Phantom Coupé 2009
Galerie de photos : Rolls-Royce Phantom Drophead Coupé 2009

Habillé pour conduire

Rolls-Royce Phantom 2009 (Photo : Bob English)

Rolls-Royce Phantom 2009 - Cliquez ici pour voir la galerie complète (Photo : Bob English)

Je me suis présenté sur le site de Grand Touring Automobiles, au centre-ville de Toronto - qui n'est pas seulement le seul concessionnaire Rolls-Royce du Canada puisqu'on y pourvoit aussi aux besoins des bien nantis de la ville avec des Aston Martin, des Bentley, des Jaguar et des Land Rover - en portant baskets, jeans et, pour l'occasion, un polo Lacoste griffé de son petit alligator vert.

Apparemment, mon apparence s'est avérée assez crédible : je suis passé des porte-clés à la berline Phantom 4 portes de 418 000 $, au coupé Phantom Drophead de 488 895 $ et au coupé Phantom de 470 911 $, le dernier ajout à la gamme et nouveauté de l'automne dernier. J'ai passé les heures suivantes à serpenter dans les quartiers tranquilles. Évidemment, je me suis fait un devoir de traverser le chic Yorkville, surveillant sans cesse du coin de l'œil le regard des gens.

Cette activité me semble d'ailleurs une des principales raisons d'acheter une de ces voitures tellement différentes.

Clientèle unique

Rolls-Royce Phantom 2009 (Photo : Bob English)

Rolls-Royce Phantom 2009 - Cliquez ici pour voir la galerie complète (Photo : Bob English)

Quel type de Canadiens dépenserait un demi-million de dollars pour une Rolls-Royce?

« Des originaux. Tous des individualistes », nous apprend, très courtois, David Geneen, président et directeur général de Grand Touring Automobiles, dont les clients varient entre le passionné de la marque vivant dans une petite ville d'Ontario et qui veut une Rolls-Royce « parce qu'il croit que ces voitures sont les meilleures au monde », et les hommes (pas beaucoup de femmes) qui se trouvent au sommet, ou en voie d'y parvenir. Tous partagent une caractéristique cependant, dit Geneen. « Ils ne sont pas gênés. »

Bien que la période difficile actuelle entraîne une rareté d'acheteurs, et alors que les têtes dirigeantes se sont retirées, à l'image des tortues, dans des carapaces plus conservatrices et moins voyantes (quelques-unes portant probablement le logo Bentley), Rolls-Royce répliquera l'année prochaine avec sa nouvelle gamme Ghost, quelque peu plus raffinée et au prix plus abordable de 270 000 $ environ.

Qu'achètent-ils?
Geneen, engagé dans la marque Rolls-Royce depuis des décennies, affirme qu'aujourd'hui, ces voitures construites sous le protectorat de BMW (qui a acheté le constructeur britannique iconique en 1998) sont les meilleures qui soient.

Un client de longue date lui a confié récemment : « Les voitures qu'ils construisent maintenant sont les premières à se conduire vraiment comme des Rolls-Royce. » En d'autres mots, elles répondent aux attentes symbolisées par la légendaire - mais pas toujours aussi parfaite que le souhaiteraient les propriétaires - marque britannique.

La gamme comprend la berline Phantom, qui a relancé la marque en 2003, et sa version à empattement allongé, le coupé Drophead (du vieil anglais cabriolet), introduit en 2007, et le nouveau coupé.

Pareilles sous la surface

Rolls-Royce Phantom 2009 Drophead Coupé (Photo : Bob English)

Rolls-Royce Phantom 2009 Drophead Coupé - Cliquez ici pour voir la galerie complète (Photo : Bob English)

D'un point de vue structurel et mécanique, les Rolls-Royce Phantom sont similaires, mis à part la berline à empattement allongé, plus longue de 250 millimètres, et les versions coupé et coupé Drophead, plus courtes de 250 millimètres.

Dessous se trouve un châssis en treillis en aluminium fabriqué à la main, auquel est fixée la suspension indépendante avant et arrière. La carrosserie, également en aluminium, peut devoir demeurer sept jours dans un atelier de peinture (choix de 45 000 couleurs) et la voiture dans son entier requiert 460 heures de travaux manuels et de travail artisanal finement exécuté.

La berline, massive, pèse au total 2,5 tonnes. Les documents de presse la décrivent, ironiquement peut-être, comme étant « considérablement plus légère qu'une carrosserie en acier équivalente ». Le coupé et le Drophead coupé incluent deux portes de style coach ainsi qu'un capot et un cadre de pare-brise en inox brossé, qui leur donnent un caractère unique.

Le plus motivant dans tout cela, c'est le V12 de 6,75 litres, étonnamment vigoureux, développant 453 chevaux et 531 livres-pied de couple, dont la majorité est disponible à partir de 1000 tours/minute seulement. La puissance est transmise aux roues arrière par le biais d'une boîte de vitesses automatique à 6 rapports. La Phantom peut atteindre 100 km/h en 5,9 secondes, couvrir le kilomètre (départ arrêté) en 25,6 secondes et défoncer 240 km/h (vitesse limitée, et non sans raison).

La consommation de carburant? Eh bien, si vous le demandez... 18,1 litres aux 100 kilomètres en ville et 11,4 litres aux 100 kilomètres sur l'autoroute.

À l’intérieur : opulence, opulence

Rolls-Royce Phantom 2009 Coupé (Photo : Rolls-Royce)

Rolls-Royce Phantom Coupé 2009 - Cliquez ici pour voir la galerie complète (Photo : Rolls-Royce)

L'intérieur de la berline contient jusqu'à 18 « peaux souples de taureaux de Bavière adultes », l'équivalent en placages d'un sapin de Noël de bonne taille. Vous obtiendrez de série une chaîne audio Lexicon de 15 haut-parleurs. Vous pourrez également commander trois sortes d'arrangements pour les sièges arrière et des trucs tels qu'un bar, un rafraîchisseur à vin et un écran à cristaux liquides de 12 pouces construit dans des tables de pique-nique rabattables.

Le cabriolet Drophead Coupe et le coupé ont un hayon rabattable inversé pour ceux qui ont envie de pique-niquer en plein air : un dîner de saucisses grillées dans un stationnement du stade, peut-être?

Vous bénéficierez de tous les derniers gadgets électroniques, système de navigation et Bluetooth si vous le désirez, mais surtout, vous pourrez décider de faire fonctionner plusieurs mécanismes grâce à de simples boutons de commande et interrupteurs. Une de mes options favorites est le Starlight Headliner, une galaxie de 1600 points de lumière en fibre optique scintillant au-dessus de nos têtes.

Le service du sur-mesure à l'usine de Goodwood peut vous concocter à peu près n'importe quoi, en commençant par le « Spirit of Ecstasy » en or de 24 carats jusqu'à... Eh bien, vous n'avez qu'à demander.

Comment se conduisent-elles?

Rolls-Royce Phantom Drophead Coupé 2009 (Photo : Rolls-Royce)

Rolls-Royce Phantom Drophead Coupé 2009 - Cliquez ici pour voir la galerie complète (Photo: Rolls-Royce)

Sans effort, en fait. La 4-portes donne au départ une impression de largeur impressionnante et sa masse est vraiment évidente. Cela la rend plutôt lourde et mesurée dans ses réponses, puisqu'elle bondit également très doucement. Par contre, la puissance disponible est massive mais elle délivrée de façon très linéaire, sans vibrations. Vous remarquez juste une augmentation très rapide et régulière de la vitesse quand vous enfoncez la pédale.

Le coupé Drophead partage les mêmes réglages de suspension, et on ne le sent pas bien différent ni plus petit une fois assis dans le siège du conducteur. La version coupé, plus axée sur le conducteur, roule sur des ressorts 20 % plus fermes, et la réponse du moteur et de la boîte de vitesses se fait plus immédiate. C'est l'aspect le plus plaisant quand on parle de conduite pure, bien qu'on soit encore loin de parler d'agilité.

Alors, en achèterait-on une... ou trois?
Toute l'équipe de MSN Autos réunie ne pourrait probablement pas rassembler les sommes nécessaires pour en commander une, alors imaginez trois...

Fiche Technique
Moteur

Douze-cylindres en V 6,75 L
Puissance : 453 ch @ 5350 tr/min
Couple : 531 lb-pi @ 1000 à 3500 tr/min
Transmission : automatique à 6 rapports
Consommation moyenne : 15,1 L/100 km (berline); 14,8 L/100km (Coupé et Drophead Coupé)

Dimensions
Empattement : 3570 mm (berline); 4000 mm (allongée); 3320 mm (Coupé)
Longueur : 5834 mm (berline); 6084 mm (allongée); 5609 mm (Coupé)
Largeur : 1990 mm (avec rétroviseurs); 1987 mm (Coupé)
Hauteur : 1632 mm(berline); 1581 mm (Coupé).
Poids : 2630 kg (berline), 2620 kg (Coupé)
Diamètre de braquage : 13,8 m (berline); 13,1 m (Coupé)
Coffre : 460 L (berline); 315 L (Coupé)
Réservoir de carburant : 100 L (berline); 80 L (Coupé)
Pneus : 265/40R20 (berline); 255/50R21 av. et 285/45R21 arr. (Coupé)

Prix
418 000 $ (Phantom) / 470 911 $ (Coupé) / 488 895 $ (Drophead Coupé)

Concurrents
Bentley Arnage / Azure / Brooklands, Maybach 57/62

SOMMAIRE DE CET ESSAI

POUR
- Vous ne passerez jamais inaperçu
- Travail artisanal superbement exécuté
- Implication de BMW

CONTRE
- Le prix de l'exclusivité
- Style et format exagérés
- Le coffre du coupé manque de volume

D'autres sujets :

Trouvez une Rolls Royce
Maserati GranTurismo S automatique
Les voitures les plus chères du monde
BMW Hydrogen 7