Toyota

Toyota insère un peu de style dans ses Corolla et Matrix redessinées, mais pas assez pour effrayer quiconque

Alors que nous prenions une pause au cours de notre ratissage de feuilles d'automne, mon voisin et moi avons commencé à parler de voitures. Bob possède une Corolla 2004 et la conversation a rapidement porté sur le modèle 2009 récemment dévoilé. Il semblait enthousiaste.

S'il y a une chose qui allumait Bob, cependant, elle n'avait rien à voir avec les nouvelles lignes élancées de la 10e génération de Corolla, ou encore moins sur la signification d'une refonte complète de la voiture la plus vendue dans l'histoire de l'automobile.

Toyota Corolla

Les porte-gobelet. Voilà ce qui l'allumait le plus de la nouvelle Corolla. Son ancien modèle n'en avait pas.

Bob est loin d'être le seul. Durant plus de quatre décennies, Toyota a bâti la franchise Corolla en répondant aux besoins fonctionnels et rationnels de gens qui apprécient « activement » le fait de posséder une voiture, tout comme ils sont « contents » de posséder un réfrigérateur.

Pour tous les Bob de ce monde, les équipes de développement de la Corolla (et de la Matrix) 2009 au Japon ont consulté leurs collègues canadiens dès le départ. Grâce à leur participation, on bénéficie de détails pertinents pour les Canadiens comme des porte-gobelet assez généreux pour nos formats géants, des vide-poche suffisamment gros pour un grattoir à glace, des petits compartiments de la taille d'un Blackberry et un écart suffisant entre les pédales pour des bottes à neige de pointure 11. Faut-il en dire plus?

Une classe à part
Cependant, malgré 33 millions de Corolla vendues, agrandir sa part de marché est toujours bienvenu. Toyota nous parle de l'évolution « vers le haut » de son modèle 2009 qui, l'espère-t-elle, attirera de nouveaux clients dans sa famille. Et il y a l'éternelle quête d'une clientèle plus jeune. Toyota saupoudre son discours sur la nouvelle Toyota de l'un des mots les plus galvaudés dans l'industrie : « sport ».

Toyota Matrix

Sport? La Corolla?

Commençons par la carrosserie. Bien qu'elle soit seulement plus longue de 10 mm, la nouvelle voiture a une garde au sol plus basse de 15 mm mais elle a considérablement été élargie de 60 mm. Combinez le tout à des pare-brise plus inclinés et vous obtenez une posture beaucoup plus athlétique. Sport? Oui, je le leur accorde.

La gamme 2009 voit aussi la réincarnation du modèle XRS. Mais cette XRS obtient son allure sport de manière diamétralement opposée aux versions 2005-2006. À l'époque, un moteur de 1,8 litres était surexploité pour atteindre 164 chevaux à haut régime. Aujourd'hui, la tâche est confiée à un moteur de 2,4 litres qui produit 158 chevaux selon une bonne vieille tradition paresseuse, avec des centimètres cubes. Le couple maximal a augmenté de 30 pour cent, passant à 162 lb-pi, et le gain est encore plus marqué à bas régime où il est le plus utile dans la vie de tous les jours.

Les caractéristiques de performance de la XRS incluent également une suspension et une direction plus fermes, un renfort du support de jambe et des pneus sérieux à cote W de 215/45R17. Le caractère sportif est donc plus que visuel.

Toujours 1,8 litres, mais différent
Les autres Corolla disposent toujours d'un moteur de 1,8 litres, mais ce moteur 2ZR-FE est entièrement nouveau. Il est équipé d'un calage variable des soupapes sur les deux arbres à cames et, selon l'ingénieur en chef SoichiroOkudaira, pourrait même bénéficier un jour d'un système variant la course des soupapes similaire au Valvetronic de BMW.

Toyota Corolla

La puissance passe de 126 chevaux sur l'ancien modèle à 132 chevaux. N'est-ce pas un peu faible par rapport aux 140 chevaux du moteur de 1,8 litres de la Civic, par exemple? Ah, mais le moteur Honda ne développe pas véritablement 140 chevaux, répond Okudaira-san. Une autre querelle de mots...

Les versions proposées demeurent les même : CE de base; S mieux équipée et plus sport visuellement; LE, luxueuse et offerte en automatique seulement; et enfin, XRS. Les transmissions disponibles sont une boîte manuelle à cinq rapports et une automatique à quatre rapports -- sauf la boîte automatique optionnelle sur la XRS qui en compte cinq.

L'ancienne Corolla était la plus frugale de toutes les petites voitures, sans exception. Le nouveau moteur de 1,8 litres est encore plus frugal mais il tracte une voiture qui a pris de l'embonpoint. Résultat? Avec la transmission manuelle, le modèle 2009 consomme six pour cent de plus que le modèle précédent (et perd donc sa couronne de frugalité au profit de la Civic manuelle). Cependant, la voiture automatique est plus frugale de trois pour cent (augmentant son avance sur les autres automatiques).

Sécurité lourde
Le gain de poids est principalement dû aux caractéristiques de sécurité de série qui rejoignent la « nouvelle normalité » dans les petites voitures. On compte maintenant six coussins gonflables, des appuie-tête actifs, l'ABS et l'assistance au freinage à chaque version. La XRS dispose également de l'anti-dérapage.

Le volant inclinable et la colonne de direction télescopique sont maintenant livrés en série. Ces ajouts sont particulièrement bienvenus -- l'ancienne Corolla semblait avoir été conçue pour des conducteurs avec des bras disproportionnésen longueur. Les autres améliorations notables dans l'habitacle incluent un plancher pratiquement plat, deux boîtes à gants (en haut et en bas), un crochet pour un sac et des cadrans Optitron sur les versions LE et XRS.

Matrix : le nouveau coupé
Il fut un temps où le clan Corolla incluait un coupé pour le plaisir et une familiale pour côté pratique. De nos jours, le sport et l'utilitaire sont combinés en un seul véhicule : la Matrix, de construction canadienne.

Toyota Matrix

L'ancienne Matrix était déjà plus large que la Corolla sur laquelle elle était construite; ce n'est plus le cas. Mais les 15 mm de plafond supplémentaires combinés aux 15 mm de longueur supplémentaires -- avec un pare-brise plus incliné et une ligne de caisse plus relevée -- lui donnent une allure plus élancée et, oui, rappelle presque un coupé.

La plupart des améliorations mécaniques sont communes avec celles de la Corolla, incluant les moteurs de 1,8 et 2,4 litres, les transmissions manuelle à cinq rapports et automatiques à quatre ou cinq rapports, la panoplie de caractéristiques de sécurité, la direction servo-électrique, les nouvelles suspensions à jambes de force MacPherson à l'avant et à barres de torsion à l'arrière.

Tout n'est pas partagé
Mais il y a des différences importantes : seule la Matrix de base a le moteur de 1,8 litres -- toutes les autres versions disposent du moteur de 2,4 litres. Les modèles à traction disposent des mêmes options de transmission que les Corolla mais les versions à rouage intégral sont uniquement livrés avec l'automatique à quatre rapports. Tous les modèles de Matrix ont des freins à disque aux quatre roues. L'anti-dérapage est disponible sur les versions XR et à rouage intégral. Et, enfin, les modèles à rouage intégral et XRS ont une suspension arrière indépendante.

Le plancher rigide du « coffre » et les dossiers de sièges se repliant à platsont éminemment pratiques, de même que les bandes contre le glissement des charges. Mais il y a maintenant une petite lèbre à l'arrière.

Brèves aventures
Il nous faudra obtenir ces voitures à nouveau pour des essais à long terme. Nos prises de contact, lors de la présentation à la presse à Windsor, en Ontario, ont été beaucoup trop brèves.

Toyota Corolla

Parmi les premières impressions glanées, notons une position de conduite très améliorée (mais pas parfaite), une bonne visibilité, des boîtes manuelles onctueuses, une bonne sensation au volant, nettement plus ferme sur les Matrix XRS et à rouage intégral.

Les Corolla avaient un roulement doux et silencieux, avec une sensation de solidité en utilisation urbaine, mais semblaient bruyantes sur l'autoroute. Le roulement d'une Matrix à rouage intégral avec ensemble Sport était particulièrement rigide.

Le moteur de 2,4 litres ne transforme pas ces voitures en bolides mais il leur permet d'accélérer avec vigueur et sans effort, et il est plus doux que celui de 1,8 litres. Cela dit, le petit moteur semble plus vif que ne le suggère ses 132 chevaux, même lorsqu'il est accouplé à la boîte automatique.

Pour le moment, donc, ayant seulement assisté aux présentations et conduit ces voitures brièvement, je peux dire que les nouvelles Corolla et Matrix deviennent plus sport par certains aspects; d'autres sont purement visuels. Mais il n'y a rien là qui risque de lui aliéner ou de stimuler outre mesure la clientèle traditionnelle des Corolla, qui veulent une voiture sans souci et une expérience de conduite sans surprise.

Bob, tu peux en amener des gobelets.

SOMMAIRE DE CE PREMIER CONTACT

Toyota Corolla

Voici les points saillants et la note d'appréciation globale de ce nouveau modèle, tel qu'établis par notre journaliste:

Note générale : 8,8/10

(Corolla)
Pour :

Douceur et solidité
Excellente consommation
Équipement de sécurité très complet livré en série

Contre :
Moins spacieuse que certaines petites voitures
Coches d'ajustement avant-arrière des sièges trop longues
Moteur de base manquant un peu de raffinement

(Matrix)
Pour :

Ensemble très fonctionnel et plaisant visuellement
Habitacle spacieux et confortable à l'arrière
Disponibilité du rouage intégral

Contre :
Siège du passager avant non repliable sur le modèle de base
Roulement rigide sur les modèles plus sport