Audi S8

La Audi S8 offre des performances sans conditions. Et sans les compromis normalement associés à de telles performances

La plupart des cinéphiles qui aiment les belles scènes de voitures ont une copie de Ronin dans leur collection. Le principal acteur, en dehors de ceux ayant des rôles parlants, était une voiture de luxe aux prouesses et la vitesse étonnantes -- une Audi noire. La première génération de la S8 a été lancée en 1998, pour répliquer aux voitures sport de luxe AMG (Mercedes) et M (BMW).

Le concept est simple :commencez avec la version la plus luxueuse de votre plus gros modèle, ajoutez-y un moteur profondément remanié et améliorez sa direction, sa suspension, ses pneumatiques et ses freins pour accommoder le tout.

Audi S8

La première S8 disposait d'un V8 de 335 chevaux. La seconde génération -- première commercialisée en Amérique du Nord -- apparut en 2001, accompagnée de ses 360 chevaux. La génération actuelle, qui est arrivée comme modèle 2007, est basée sur la version à empattement court du tout nouveau châssis en aluminium développé pour la A8.

Le retour de Audi était lancé et tout était en place pour affronter sur le terrain l'artillerie lourde de Stuttgart et Munich. Le moteur était maintenant une version à 40 soupapes du V10 Audi, développé par la plus récente de ses filiales :Lamborghini. Avec son injection directe à haute pression et sa plus grosse cylindrée, ce moteur développe 450 chevaux et un couple de 398 lb-pi dès 3500 tr/mn -- parfaitement convenable pour une grosse voiture de luxe.

La S8 se distingue de sa sœur A8 par des prises d'air plus volumineuses pour alimenter ce monstre de moteur et refroidir les plus gros freins. Elle a aussi des petits blasons S8 sur les ailes, les étriers de frein et sur ses garnitures exclusives satinées. Un déflecteur subtil est intégré au capot arrière et quatre embouts d'échappement chromés ainsi que d'énormes roues de 20 pouces qui suggèrent qu'il s'agit de quelque chose de spécial.

Berline sport au luxe élégant

Son habitacle conserve les touches traditionnelles Audi qui la place au sommet de sa catégorie pour ce qui est de l'esthétique, de la qualité d'assemblage, de finition et des matériaux, avec quelques rappels subtils seulement qu'on a affaire à une voiture de luxe à double personnalité.

Audi S8

Les sièges sport sont recouverts d'un cuir particulier « Valcona » avec un soutien prévu pour vous maintenir en place lors de manœuvres dignes de Ronin. Le bouleau gris utilisé est très bien assorti aux garnitures d'aluminium. Le volant multifonction comporte des commandes redondantes pour le système audio et des palettes de sélection pour la sélection manuelle des six rapports de la boîte automatique Tiptronic.

La S8 peut barrir comme un éléphant mâle lorsqu'on maintient le pied sur l'accélérateur grâce à des papillons particuliers pivotant pour permettre un flot d'échappement plus direct. Ce son, à lui seul, mérite un enregistrement MP3 ou similaire. Ou, cette grosse berline de luxe peut se déplacer avec le silence d'un félin. Un système antibruit Bose, basé sur celui utilisé dans les casques de la marque, échantillonne les bruits ambiants et génère des ondes de pressions inverses pour les annuler.

Audi S8


Le système audio Bang &Olufsen optionnel dispose de haut-parleurs d'aigus à dôme de soie qui se déploient automatiquement aux extrémités du tableau de bord. Les commandes de l'interface MMI de Audi sont situées entre les sièges, vous permettant des variations fines de plusieurs fonctions, du système CVCA à la navigation, en passant par le système audio. Bien qu'il soit bien supérieur au système iDrive stupide de BMW, il nécessite tout de même un sérieux apprentissage.

Les sièges arrière sont également de première classe, avec un dégagement ample à la tête et un système de chauffage secondaire. Un système de fermeture en douceur aspire les portes pour les fermer et un système de démarrage intelligent vous permet de démarrer le moteur sans avoir à insérer une clé de contact. Mais, comme tous les systèmes du genre, il pose plus de problèmes qu'il n'en résout.

Notre voiture d'essai avait un prix de base de 129 700 $ qui a gonflé à plus de 150 000 $ grâce à une bon supplément d'options onéreuses, incluant le système audio Bang &OlufsenAdvanced Sound System (7800 $), l'ensemble d'options de luxe (4800 $) et une sellerie complète en cuir (6400 $). Malgré ses ajouts, le prix de la S8 demeure concurrentiel.

Innovations de pointe combinée à des améliorations mécaniques

Les améliorations apportées au modèle « S » touchent la suspension (pneumatique), les freins (plus gros) et direction (plus directe) ». Combinées à ce puissant moteur, voilà une grande berline sport très sérieuse.

Audi S8

L'innovation de pointe commence par le châssis à cadre en treillis, entièrement en aluminium. Il s'agit d'un chef d'œuvre de métallurgie, et finaliste des prix de l'AJAC pour la technologie de l'année, qui permet de réduire la structure de base de 150 kilos. La direction plus directe procure une information détaillée sur l'adhérence disponible aux pneus avant et les freins extrêmement puissants peuvent ralentir cette grosse brute à des vitesses insensées, sans effort malgré un usage répété. La dernière génération de système antidérapage de Bosch a été programmé pour intervenir plus tard et applique les freins légèrement, de manière intermittente, sous la pluie pour les maintenir secs.

Non seulement le système Quattro permet à tous ces chevaux de lancer cette berline de grand tourisme cossue de zéro à 100 km/h en cinq secondes exactement, mais le rouage intégral lui permet de coller à la route comme une sangsue dans toutes les conditions climatiques et routières.

La suspension adaptative pneumatique permet à la S8 de conserver souplesse et confort sur des surfaces très dégradées, même en mode « Dynamique ». Elle se durcit et abaisse toute la garde au sol de quelques centimètres lorsque vous vous préparez à taquiner le bitume. Mais elle permet de relever tout le véhicule de la même hauteur dans la neige ou à l'approche de rampes très inclinées. La S8 donne une époustouflante sensation de contrôle. Ne parlons pas de consommation!

Avec sa combinaison de technologie, de performance, de style et de luxe, la Audi S8 demeure dans le peloton de tête, sinon en avant.

SOMMAIRE DE CE PREMIER CONTACT

Audi S8

Voici les points saillants et la note d'appréciation globale de ce nouveau modèle, tel qu'établis par notre journaliste:

SOMMAIRE : 9,3 / 10

Pour
-Sonorités délicieuses des haut-parleurs et des échappements
-Aptitudes en toutes conditions climatiques et routières
-Panache et performance dans un ensemble sobre

Contre
-Démarrage sans clé « tendance » mais sans grand intérêt
-Cartouche de CD dans le coffre à gants -- peu pratique
-Toute réparation au châssis risque de coûter très cher