Volkswagen GTI

On s'entend généralement pour reconnaître à Volkswagen la paternité du segment de marché de la petite voiture sport à quatre portes et hayon avec le lancement de la version GTi de la Rabbit, en 1976. Nous n'avons pu bénéficier de la GTi avant 1983 et, depuis, le choix de modèles GTi chez Volkswagen a été maigre. Avec l'arrivée de la nouvelle version 2008, aujourd'hui, l'alignement des planètes est à nouveau favorable.

VW GTI

La plate-forme Golf de cinquième génération a été lancée en Europe en 2003 mais il a fallu trois ans avant qu'elle traverse l'Atlantique et nous arrive sous le nom de Rabbit. Bien que la GTi partage sa carrosserie et son châssis, la GTi a laissé tomber le nom de lapin pour s'appeler simplement VW GTi. Elle diffère cependant par son moteur, par le calibrage de sa suspension, par ses freins, par ses roues et ses pneus, par ses versions et son équipement de série. Résultat? Une petite voiture à hayon spacieuse, avec de la performance à revendre et un équipement de série très complet au prix très attrayant de 27 975 $.

La GTi se distingue visuellement de la Rabbit par sa calandre originale en nids d'abeille, noire cerclée de rouge, par ses grosses jantes en alliage de 17 pouces, par une paire d'embouts d'échappement chromés et quelques plaques GTi. À l'intérieur, la GTi offre un environnement riche, moderne, confortable, qui est le plus réussi dans cette catégorie. Une combinaison de plastiques mats, souples, de garnitures en aluminium brossé et de touches de cuir lui donnent une allure cossue. Les cadrans à lettrage blanc sur fond noir avec des aiguilles rouges, avec rétroéclairage bleu, offrent une excellente lisibilité de jour comme de nuit.

Volant conçu pour l'action

Le volant gainé de cuir est légèrement plat vers le bas (à 6 H), avec des encoches superbes pour les pouces (à 9 H et 3 H). Le volant contient également des commandes redondantes pour le système audio et l'ordinateur de bord. L'excellent système audio des contrôlé par une combinaison de gros boutons et le système CVCA à deux zones par de gros interrupteurs rotatifs et à pression.

VW GTI

Les sièges sport offrant un bon maintien sont recouverts d'un tissu de style écossais, avec des accents rouges. Celui du conducteur dispose de huit ajustements et le volant est à la fois inclinable et télescopique. Cette combinaison, ainsi qu'un pédalier bien positionné, permet de trouver une position de conduite parfaite pour apprécier les prouesses dynamiques considérables de ce véhicule.

En plus d'un excellent soutien, les sièges avant disposent d'un dégagement ample à la tête, aux jambes et aux épaules. Les sièges arrière ne sont pas aussi accueillants mais leur accès est facilité par un mécanisme monotouche des sièges avant. Le hayon s'ouvre sur un gros coffre, à plancher plat, dont le volume peut être augmenté en abaissant le dossier arrière en deux sections.

Promesses tenues pour la nouvelle GTi

Pour la GTi, cependant, la performance est aussi importante que le confort ou le volume. Ce petit bolide tient promesse sur tous les fronts. Il a un moteur puissant, une transmission fluide, d'excellents freins et une suspension bien calibrée.

VW GTI

Le quatre-cylindre turbo à échangeur thermique de 2 litres produit 200 solides chevaux, avec un couple charnu de 207 lb-pi dès 1800 tr/min. Il y a donc amplement de puissance sans avoir à jouer du levier de vitesses ni pousser le moteur jusqu'à la zone rouge. Il y a un léger délai de réaction du turbo lorsqu'on écrase l'accélérateur mais, après ça, le divertissement commence. La boîte manuelle à six rapports, avec levier à course courte, est bien étagée mais voici un rare cas où une automatique pourrait lui être supérieure. L'automatique, offerte en option à 1400 $ par Volkswagen, est la boîte DSG, pilotée électroniquement, avec double embrayage, qui offre à la fois de meilleures performances et une meilleure consommation.

Généralement, il faut sacrifier la qualité de roulement pour bénéficier d'une bonne tenue de route dans un petit véhicule léger. Mais les ingénieurs de VW ont assuré la GTi d'un minimum de souplesse sur les routes abîmées sans punir ses passagers. À l'autre extrême de l'équation roulement/tenue de route, la GTi offre une excellent équilibre et l'adhérence d'une sangsue, ce qui permet d'aborder les virages en toute confiance et d'en sortir avec un sourire au visage. Le châssis plus rigide avec suspension arrière indépendante, combiné à un calibrage judicieux des ressorts et des amortisseurs, ramène une célérité qui faisait défaut depuis fort longtemps chez VW. Et elle est fort bienvenue!

Forfait tout-compris

VW GTI

La GTI est disponible en versions à trois et cinq portes avec un seul niveau d'équipement qui inclut : climatisation/chauffage automatique à deux zones, régulateur de vitesse, vitres et serrures électriques, télécommande de verrouillage, volant inclinable/télescopique, siège du conducteur à 6 ajustements, sièges chauffants, système audio à 10 haut-parleur prêt pour la radio satellite, avec lecteur à cartouche de six CD dans le tableau de bord, compatible au format MP3 avec prise auxiliaire, freins ABS avec assistance automatique, disques aux quatre roues, systèmes anti-dérapage et anti-patinage, six coussins gonflables, jantes en alliage de 17 pouces et phares bi-xénon. Notre modèle d'essai était équipé de deux options : un toit ouvrant (1400 $) et des roues de 18 pouces (975 $).

Les seuls reproches que nous pouvons lui adresser concerne la calandre en nids d'abeille qui accroche les saletés et qui est difficile à nettoyer complètement, ainsi que l'insistance de VW à câbler son circuit électrique pour forcer à ôter la clé de contact afin de couper l'alimentation du système audio : si vous laissez la clé dans le contact pendant plus de quelques jours (parce exemple dans votre garage) alors que la radio fonctionne, la batterie sera déchargée. VW et son nouveau propriétaire, Porsche, sont les seuls fabricants dans le monde à utiliser ce système.

Une performance, une tenue de route, un freinage et une sécurité de calibre mondial dans une voiture à hayon versatile et abordable. Comment ne pas aimer ça?

SOMMAIRE DE CE PREMIER CONTACT

VW GTI

Voici les points saillants et la note d'appréciation globale de ce nouveau modèle, tel qu'établis par notre journaliste:

Note générale : 8,9 / 10

POUR
- Solide punch pour votre argent
- Équipement de série très complet
- Suspension bien calibrée

CONTRE
- Obligation de retirer la clé de contact pour couper l'alimentation électrique
- Essence super requise pour une performance maximale