Volkswagen Golf VI

Volkswagen dévoile sa sixième génération de Golf deux mois avant sa présentation au Mondial de l’auto de Paris.

Depuis presque 35 ans, la Golf, c'est LE modèle clé de Volkswagen avec plus de 26 millions d'exemplaires vendus. Autant dire que son lancement est toujours un évènement. Devant le dévoilement non désiré d'informations sur le net, le constructeur de Wolfsburg s'est décidé à communiquer les premières informations officielles sur la sixième (déjà !) génération. Au menu, pas mal de changements ... sauf au niveau du style.

Volkswagen Golf VI

Déjà vu

Une Golf, c'est une Golf. C'est en partant de ce principe que les designers de Volkswagen ont élaboré le style. Dès le premier regard, on sent l'influence qu'a eue la nouvelle Scirocco. Selon Volkswagen, la Golf a « une allure plus sportive et plus distinctive, plus tri-dimensionnelle ». Comment un véhicule peut être plus tri-dimensionnel? On cherche...

Alors, même si la ligne de caractère est plus marquée et fait apparaître la Golf un peu plus basse, on reste quand même sur sa fin. La frilosité de Volkswagen semble étonnante alors que la catégorie se remplit de véhicules de plus en plus audacieux et la Golf V avait perdu beaucoup de ventes lors des deux premières années de son lancement en Europe parce qu'elle ressemblait trop à la Golf IV.

L'économie en tête

Vu le contexte économique, pas étonnant que Volkswagen mette en avant les avancées en termes de consommation d'essence. Et il faut dire que Volkswagen n'a pas lésiné sur la technologie.
Côté moteurs à essence, quatre variantes sont prévues pour le lancement : 80, 102, 122 et 160 chevaux. Les deux variantes les plus puissantes sont basées sur le 1,4 litre TSI qui combine turbo et compresseur. Même avec 160 chevaux, Volkswagen annonce une consommation de seulement 6,3 L/100 km (sur route certainement), soit une baisse de 1,6 L/100 km par rapport au 1,4 L TSI de 150 chevaux de la Golf V.

Volkswagen Golf VI


Côté diesel, quatre moteurs sont prévus (90, 110, 140 et 170) mais seules les variantes 110 et 140 chevaux seront disponibles au lancement. Tous passent à la technologie de rampe commune (une première pour la Golf) et reçoivent deux arbres d'équilibrages pour réduire les vibrations ainsi que des filtres à particules. Volkswagen avance des chiffres de 4,5 et 4,9 L/100 km pour les versions 110 et 140 chevaux respectivement.

Tous les moteurs sont certifiés pour les futures normes de pollution Euro-V. Ce qui veut dire qu'ils pourront éventuellement plus facilement traverser l'Atlantique.

Toujours pour aider les économies d'essence, tous les modèles (sauf l'entrée de gamme) pourront recevoir la boîte de vitesse DSG à double embrayage, sonnant ainsi la fin des boîtes automatiques à convertisseur de couple classiques. Selon les moteurs, la boîte aura 6 ou 7 rapports.

Volkswagen Golf VI

Transcender les catégories

Volkswagen explique avoir travaillé fort pour que l'habitacle de la Golf semble provenir d'une catégorie supérieure. L'ergonomie a été améliorée et les matériaux semblent plus luxueux. La liste des équipements s'allonge et l'on voit apparaître des systèmes que l'on croyait réservés à des véhicules de gammes supérieures : contrôle automatique de distance, suspension adaptative ou assistance automatique au stationnement.

Volkswagen n'a pas encore annoncé ses plans pour l'Amérique du Nord (mais vu le retard avec lequel nous avons eu la Rabbit ici, cela n'a rien d'étonnant). En Europe, la liste des prix débutera à 16 500 €. Plus d'informations durant le Mondial de Paris, début octobre.